Une France riche de ses démonstrateurs

Aujourd’hui, de nombreuses expérimentations « Smartgrids » sont menées en France, parmi lesquelles celles de démonstrateurs soutenus par l’ADEME via le Programme des Investissements d’Avenir, à hauteur de 85 millions d’euros. Objectifs de ces projets ? Tester « grandeur nature » des fonctionnalités et des services tels que la contribution à la gestion locale de la production intermittente, la variation de la demande et des éventuelles contraintes réseau associées, ou encore l’aide à mieux maîtriser la consommation d’énergie.